6 Remèdes naturels pour les règles douloureuses

1970935-inline

Vous vous tordez de douleurs chaque mois à cause de ces fichues règles ? Vous avez des bouffées de chaleur ? Mal au dos ? Des crampes au bas ventre à n’en plus finir ? Vous gonflez comme un ballon et vous en avez marre ? Vous vous jetez allègrement sur une boîte de doliprane ou de spasfon ? Voici le calvaire que je vivais avant de cheminer vers une vie plus saine et plus naturelle.. Parfois je n’allais même pas bosser, pour vous dire.

Je vous livre aujourd’hui mes 6 astuces pour éradiquer ces maux et kiffer la life pendant la période rouge !

Sachez tout d’abord que ces douleurs aux ovaires sont une inflammation qui peut remonter dans le dos car cela va imprégner tous les tissus se situant autour de la zone inflammée et donc créer une zone de douleur plus large.

L’état du terrain en est la première cause. Un organisme intoxiqué, déminéralisé et acide fait le lit aux déséquilibres hormonaux. Ajoutez à cela un foie engorgé, un intestin congestionné et c’est toute votre sphère gynécologique qui en pâtit. Dans cette situation, l’utérus sécrète des prostaglandines en excès.  Le stress peux également aggraver la chose car il entraîne une production exagérée de cortisol et de prostaglandines, ce qui provoque l’augmentation des douleurs utérines.

La première chose à faire avant tout est de rééquilibrer son organisme en privilégiant les vitamines et minéraux ainsi que les oméga 3, riche en antioxydants. Limiter également la consommation de produits raffinés comme le pain, le sucre, les céréales, de graisses saturées présent dans la viande, de produits laitiers. Il faut également diminuer fortement tous les excitants comme le thé, le café, l’alcool, le tabac et les excès en protéines.

Astuce N°1 : La détox du foie !

Et oui, les douleurs pendant la menstruation proviennent de toutes les toxines accumulées pendant un bon bout de temps. La première chose à faire est de faire un bonne détox hépatique. Donc on y va à fond sur les légumes et les fruits et on draine sont foie. On peut s’aider des plantes telles que le radis noir (pour nettoyer son foie), le desmodium (pour soutenir l’action du foie), l’artichaut, le pissenlit (pour évacuer les toxines). Et le matin on boit un jus de citron dilué dans un peu d’eau chaude à jeûn. Le citron à un pouvoir alcalinisant, et pourra donc réguler l’équilibre acido-basique de l’estomac.

Il existe bien entendu beaucoup de façons de drainer son foie, à vous de trouver celle qui vous convient.

Astuce N°2 : Le bain dérivatif

Vous connaissez la méthode de France Guillain, le bain dérivatif ? Cette méthode à fait ses preuves afin de chasser les toxines accumulées dans la zone du petit bassin. Cela permet de faire baisser le taux inflammatoire grâce à des poches de gel à glisser sur la zone de prédilection de la congestion. La clé c’est de ne pas avoir froid, donc couvrez-vous bien chaudement, prenez un bon thé bien chaud ou une tisane, un bon livre ou une série, sortez vos poches de gel du congélateur et appliquez les sur la zone du périnée pendant 30 minutes à une heure. Renouvelez l’opération régulièrement car c’est sur le long terme que vous verrez tous les bienfaits du bain dérivatif (car oui il existe tant de bienfaits pour cette méthode sur l’ensemble du corps)

Je ferais un article complet sur le sujet pour très bientôt !

Astuce N°3 : La gemmothérapie

La gemmothérapie, ou la science des bourgeons, va pouvoir nous aider à soigner nos petits maux. Les jeunes pousses de framboisier contiennent un alcaloïde important, notamment la fragarine, qui a une action décontractante sur le muscle utérin, diminuant la force et la fréquence de contraction de ce dernier. Un petit flacon dure très longtemps et c’est très peu contraignant. Pour ma part je prend 15 gouttes dans un verre d’eau le matin à jeûn pendant la semaine qui précède mon cycle, et également pendant la durée des règles. ça marche super bien ! C’est vraiment miraculeux !

Astuce N°4 : Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont nos amies pendant nos lunes. L’huile essentielle de basilic est un anti-spasmodique très puissant. Quelques gouttes en massage sur le bas ventre et vous pouvez de nouveau gambader comme un cabri ! J’exagère à peine !

L’huile essentielle de sauge sclarée est pas mal aussi. Elle est oestrogène-like, elle aide donc à réguler les cycles menstruels. Elle a également une forte action anti-spasmodique, vous pouvez la frictionner sur le bas ventre seule ou diluée à une huile végétale.

Attention ne pas utiliser sur les femmes enceintes, et allaitantes ou les enfants. Demandez conseil à votre médecin.

Astuce N°5 : Les tisanes pour règles douloureuses

Vous pourrez trouver en boutique bio tout un rayon sur les tisanes pour les ragnagnas. Sinon il en existe une super : celle de Michel Pierre que l’on trouve à l’herboristerie du palais royal. Alors oui elle n’est pas donnée mais croyez moi ça vaut vraiment le coup ! Vous pourrez la trouver également sur son site internet. Prendre 3 tasses par jour, 10 jours avant les règles. Le paquet dure longteeeeeeeemps !

Astuce N°6 : L’oligothérapie

Elle peux aider à combler les dysfonctionnements en apportant une réponse globale à l’organisme. En effet elle à un rôle de catalyseur enzymatique dans les réactions biochimiques de l’organisme. Optez pour un complexe Zinc-Cuivre-Magnésium qui va permettre de palier les carences éventuelles.

Vous l’aurez compris, il faut travailler la détox générale et hormonale pour drainer les toxines qui congestionnent la zone.

Sinon la bouillotte sur le ventre ça marche toujours !

Et vous, vous avez des remèdes miracles pour les règles ? Partagez-les en commentaire !

Marine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *