Comment fabriquer son macérât de mauve ?

IMG_0194

Pour fabriquer son macérât huileux soi-même, rien de plus simple !

Tout d’abord, un macérât est une préparation dans laquelle on a plongé une plante ou une partie d’une plante (racine, feuille, graine, fleur) dans le but d’en extraire les principes actifs.

Il existe plusieurs type de macérations, la macération à chaud, et  je parlerais ici de la macération à froid.

J’ai choisi le macérât de mauve pour ces vertus anti-rougeurs et régénérante.

IMG_0193opti

La mauve a de nombreux bienfaits sur la peau :

  • rougeurs
  • couperose
  • peau irritée
  • apaisant pour le contour des yeux
  • régénérant
  • réparateur
  • adoucissant

Ce macérât sera donc très utile aux peaux sensibles ainsi qu’aux peaux matures. Vous pouvez ajouter des huiles essentielles de votre choix afin d’en faire un sérum pour le visage. Pour ma part j’ai choisi l’huile essentielle de palmarosa pour son côté antibactérien et anti-imperfections. Cependant si vous l’utilisez pour le contour des yeux, il ne faut pas mettre d’huiles essentielles.

Attention si vous utilisez les huiles essentielles, demandez d’abord l’avis de votre médecin. Les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux jeunes enfants.

Comment préparer son macérât ?

Mettre dans un bocal stérilisé des fleurs de mauve séchées (jusqu’au ¾ du bocal).
Puis verser sur les fleurs une huile végétale de votre choix.
Ici j’ai choisi l’huile de carthame pour ses nombreuses vertus, et son prix ! En effet, elle est connue pour stimuler la régénération cellulaire, elle est une mine d’actifs antioxydants ce qui en fait une belle alliée anti-âge et elle est également  fluide et légère pour faciliter l’application.
Evidemment on choisi toujours une huile de première pression à froid afin de préserver tous ses actifs.
On peux également choisir l’huile de jojoba, dont la texture se rapproche le plus du sébum naturel de la peau, ou l’huile de sésame qui procurera une odeur douce et gourmande.
Laisser macérer 3 à 4 semaines dans un endroit lumineux, si possible au soleil, sans oublier de remuer le bocal tous les jours.
Filtrer et ajouter si vous le souhaitez des principes actifs (anti-âge, hydratant etc) et/ou des huiles essentielles. Vous pouvez aussi ajouter du gel d’aloé vera pour en faire un sébum super hydratant !

FullSizeRenderopti

J’ai également réalisé un macérât de vanille que j’utilise en huile de massage. L’odeur est vraiment à tomber. Je posterais la recette très vite sur le blog.

Et vous vous mettez quoi sur votre peau ?

Marine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *